LE SECRET DE LA MANUFACTURE DE CHAUSSETTES INUSABLES - ANNIE BARROWS



2016 touche à sa fin et voici venu le temps de notre dernier rendez-vous culturel de l'année ! 
Avant-dernière lecture du mois et surtout de l'année 2016, je me suis retourné sur ce roman pour cause de "Titre accrocheur" ! Après avoir avoué que je jugeais les livres à leur couverture, maintenant ce sont les titres ! Plus superficiel que moi, tu meurs - mais promis, je les lis aussi et j'espère que mes critiques vous plaisent toujours autant. 
J'étais passée à côté du premier roman de l'auteur, best-seller depuis 2010 - le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - et ça m'avait toujours intrigué. Aujourd'hui, je m'attaque au Secret de la manufacture de chaussettes inusables !





Synopsis: 

Layla Beck, fille de Sénateur, débarque en pleine province américaine durant l'été 1938. Elle est contrainte de travailler pour le Federal Writer's Project et doit rédiger l'histoire de la petite ville de Macédonia. Cette dernière est logée chez les Romeyn, famille peu ordinaire auquel elle s'attache très vite. Afin de mener à bien sa mission, Layla va conduire une enquête minutieuse et mettre à jour bien des secrets...



Le secret de le manufacture de chaussettes inusables, Mon avis: 


Je vous ai dit précédemment que le titre m'avait attiré l'oeil dans le magasin. Je sais bien que ce n'est pas l'avis de tout le monde. Ce serait même plutôt le contraire si j'en juge par mon entourage. J'avoue que j'aime bien les choses un peu loufoques, mais ça m'a automatiquement renvoyé à l'esprit le premier roman de l'auteur. Je ne m'étais pas trompée, il s'agissait bien d'Annie Barrows et j'ai pensé que c'était peut être sa "marque de fabrique". Aucun rapport au final, allez savoir comment "The truth according to us" a pu devenir "le secret de la manufacture de chaussettes inusables". Je pense que c'est un bon coup marketing pour tous ceux qui gardent en mémoire "le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates". Je confirme, ça fonctionne !

Plus sérieusement, j'ai apprécié cette lecture et je regrette un peu d'être passé à côté du précédent roman de l'auteur. Le style est agréable et fluide. On change de rythme de temps à autre pour adopter une narration différente ou un passage épistolaire. D'ailleurs, certains changements de narrations sont parfois un peu déroutants. Je ne m'y attendais pas au début, peut être n'étais-je pas très attentive. 

Ce roman nous plonge dans l'Amérique des années 30, dans un contexte de Grande Dépression où le chômage bat son plein. Le Federal Writers' Project est mentionné au sein de l'histoire. Il s'agissait d'un projet destiné à soutenir les artistes - et principalement les écrivains-  en subventionnant des travaux écrits. Divers sujets sont donc abordés au sein du roman avec la liberté au centre de la discussion. On évoque également la lutte des classes, la politique, la montée du communisme et la place des femmes dans la société.

Par ailleurs, on peut noter que les femmes sont omniprésentes dans ce roman. Quelque soit la narration, l'histoire se déroule toujours à travers un personnage féminin. Jottie en femme de caractère et maitresse de maison, Willa en petite fille aventurière et curieuse, puis Layla en femme douce et élégante. Leur seul point commun est leur quête de l'émancipation

Ce qui ressort le plus de cette lecture, ce sont ces personnages. Les caractères sont très attachants. Pour vous donner une idée du style, j'ai beaucoup pensé à la saga de Katherine Pancol - "les yeux jaunes des crocodiles", "la valse lente des tortures", "les écureuils de Central Park sont tristes le lundi".

Tout comme Layla Beck, nous arrivons dans une famille et un environnement inconnu et nous avons très envie de nous intégrer et de creuser un peu plus les traits de chacun. 
En ce qui concerne l'histoire, on sent vite venir l'intrigue, mais ce n'est pas le plus important. Pour ma part, je m'attendais à ce qui allait arriver, mais je ne savais pas comment la situation allait évoluer. Qui va cracher le morceau et comment ?! Et qu'est-ce qu'il va se passer ? 

Vous l'aurez compris, le roman est bercé de complots et de secrets de famille et on a envie d'aller plus loin. D'ailleurs, cette manière de"déterrer" le passé me rappelle un peu "La vérité sur l'affaire Harry Québert" de Joël Dicker - sachez que pour moi c'est un gros compliment, car ce livre est mon dernier coup de coeur indétrônable ! 

Pour conclure, j'ai adoré partir à la rencontre de la famille Romeyn et mener l'enquête auprès de Layla et Willa. Malgré quelques lenteurs, j'accorde à ce roman le titre de "très bon divertissement". Ça m'a donné envie de lire le précédent roman de l'auteur ! Ne vous arrêtez pas à la couverture !








Et vous, quelles sont vos lectures du moment ? 

Avez-vous lu ce livre ? Qu'en pensez vous ? 



N'hésitez pas à Commenter et Partager cet article.
Je serais très heureuse de vous répondre au plus vite.

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux suivants:
  Google+TwitterFacebookInstagramPinterest


You Might Also Like

6 commentaires

  1. Coucou ma belle !
    Je ne connaissais pas du tout le livre secret de la manufacture de chaussettes inusables et c'est vrai que le titre est assez intrigant ça donne envie d'en savoir plus sur l'histoire qui m'a l'air intéressante :)
    Pour te dire la vérité ça fait tellement longtemps que je n'ai pas lu de livre ! Comme résolution de 2017 je pense que je vais rajouter la lecture j'en ai bien besoin ^^
    Bisous ma douce <3

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Marine
    Je dois dire que ce le style de titre qui me font penser que le contenu sera totalement détalé. Finalement lorsqu'on en lit ta présentation, le contexte est au contraire peu réjouissant. ^^ En pleine crise , les conditions de vie des américains étaient bien difficiles. Mais comme tu dis qu'il s'agit d'un bon divertissement, je serais assez curieuse de le découvrir.

    RépondreSupprimer
  3. Ah ça parle années 30, je signe tout de suite!
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

    RépondreSupprimer
  4. Pour le coup avec ce titre je me demandais bien de quoi ça pouvais parler ! Finalement il a l'air assez prenant !

    http://clothespaper.com/

    RépondreSupprimer
  5. Coucou la belle,
    Je ne connaissais pas du tout mais j'avoue que le titre est intrigant ahah ! En ce moment je lis un Delacourt :)
    Bisous à toi et bonnes fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
  6. tu me donnes trop envie de le lire! je note la référence :D des bisous ma douce!

    RépondreSupprimer

Merci pour cette Belle Attention. À Très Bientôt sur vos sites ♡
Bise, Marine

INSTA ME'

About Us

Flickr Images